785 Lectures

Burundi: Campagne de financement participatif pour payer les vacances du président

Les burundais sont obligés de s’acquitter d’un impôt volontaire pour payer des vacances bien méritées à leur chef. Un projet à la fois innovant et hors du commun.

Partages
Burundi: Campagne de financement participatif pour financer les vacances du président
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
11
Partages

Le président Pierre Nkurunziza fait appel à la solidarité de son peuple pour financer ses prochaines vacances. Les burundais sont obligés de s’acquitter d’un impôt volontaire pour payer des vacances bien méritées à leur chef. Un projet à la fois innovant et hors du commun.

Les ministres de l’Intérieur et des Finances ont présenté une ordonnance commune qui institue cette contribution.

Pour donner l’exemple, le président burundais a déposé sur un compte bancaire dédié un premier versement d’un million de francs burundais [Environ 500 euros, NDLR].

“Imaginez que chaque burundais contribue à hauteur de 2000 francs burundais [Environ 1 euro, NDLR], cela permettra de récolter jusqu’à 10 millions d’euros”, calcule Pierre Nkurunziza qui hésite encore entre les Bahamas et les îles Fidji comme destination pour ces vacances de rêve.

“Avec 10 millions d’euros, il y a moyen de se faire plaisir”, ajoute-t-il.

L’opposition qualifie cette campagne de vol organisé, dans un pays plongé depuis plus de deux ans dans une profonde crise politique et économique.

Des critiques que le président balaie d’un revers de la main.

“Les opposants disent ça parce qu’ils sont jaloux. S’ils veulent des vacances, ils n’ont qu’à demander et on verra si le peuple acceptera de payer”, martelle Pierre Nkurunziza.

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
11

Tendance

Laisser un commentaire

Vous devriez aimer…