259 Lectures

Sanctions de l’Union Africaine contre plusieurs hauts-fonctionnaires américains

Parmi les sanctions imposées aux États-Unis suite à l'annonce par Donald Trump de son intention de déménager vers Jérusalem l'ambassade américaine en Israël, l’Union africaine suspend jusqu’à nouvel ordre toutes les exportations d’Attiéké et d’Alloco.

Partages
Sanctions de l’Union Africaine contre plusieurs hauts-fonctionnaires américains
Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
Partages

L’Union africaine (UA) entend faire pression sur l’administration américaine sur le dossier palestinien. Elle sanctionne plusieurs hauts-fonctionnaires américains proches du président Donald Trump.

En réaction à l’annonce de Donald Trump de déplacer vers Jérusalem l’ambassade des Etats-Unis en Israël, l’Union africaine fait preuve de fermeté. Elle adopte plusieurs sanctions radicales et historiques.

Désormais, tous les comptes bancaires en Afrique de Donald Trump et de ses collègues sont gelés. Autre interdiction, celle de voyager en Afrique.

Kirstjen Nielsen, secrétaire à la Sécurité intérieure des Etats-Unis n’est plus autorisée à se rendre à Niamey au Niger, où elle avait prévu de passer ses vacances au mois de janvier prochain.

Le secrétaire à la Défense James Mattis ne peut plus se rendre à l’Alocodrome, son maquis préféré à Abidjan.

L’Union africaine suspend également toutes les exportations d’Attiéké et d’Alloco vers les Etats-Unis.

« L’Union Africaine ne tolèrera pas les actions de ceux qui enveniment la situation », souligne l’organisation dans un communiqué.

L’UA précise qu’il s’agit d’une première série de sanctions qui pourraient s’étendre à d’autres fonctionnaires américains si le président Trump ne change pas de position.

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry

Tendance

Laisser un commentaire

Vous devriez aimer…