in , ,

Coronavirus (COVID-19) : Un prophète congolais dit avoir trouvé la solution

Coronavirus (COVID-19) : Un prophète congolais dit avoir trouvé la solution

Face à la pandémie qui prend une ampleur inquiétante et face à l’impuissance de la médecine, le grand prophète Gradi Kasongo de l’église Puissance des miracles suggère 14 jours de prière intensive, de préférence seul, isolé chez soi. L’homme de Dieu propose également des séances de guérison par appels WhatsApp et des offrandes via Orange Money.

Selon le prophète Kasongo réputé pour ses guérisons miraculeuses, toute personne qui veut se protéger cou guérir du Coronavirus devrait se rapprocher de Dieu.

“Que tout le monde s’impose 14 jours de retraite et de prière, loin de tout et vous verrez que de grands miracles s’accompliront“, souligne-t-il, en précisant qu’il tient l’information de Jésus en personne.

“Entant que prophète, je parle régulièrement avec Dieu et son fils Jésus. Je suis donc bien placé pour connaitre la volonté du seigneur.”

Grand prophète Gradi Kasongo de l’église Puissance des miracles.

Le saint homme insiste sur le fait qu’il n’a pas besoin d’imposer les mains ou de toucher les malades pour les guérir. Tout peut se faire à distance.

“Le Saint-Esprit m’a révélé que ce n’était pas la peine de toucher aux malades pour les guérir. Une téléprière via appel WhatsApp et une petite contribution pour l’œuvre du seigneur par Orange Money et tout revient dans l’ordre.”

Grand prophète Gradi Kasongo de l’église Puissance des miracles.

L’homme de Dieu souligne, tout en gardant toute la modestie qui s’impose le caractère innovant des miracles qui s’opèrent en lien avec cette crise sanitaire majeure.

Ramata Souley Tall

Directrice de publication du magazine State Afrique. Diplômée de la très prestigieuse École des Hautes Études de Journalisme (EHEJ) d’Asmara en Erythrée, je considère que l'information est l'oxygène de la démocratie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Selon une étude, l’excision réduirait les risques de cancer de la prostate

Coronavirus: un laboratoire guinéen dit avoir trouvé le vaccin