in ,

Côte d’Ivoire : Cure d’antibiotiques obligatoire pour les « microbes »

Aux grands maux les grands remèdes. Le ministère ivoirien de l’intérieur pense avoir trouvé une solution pour en finir avec les « microbes », ces jeunes bandits armés de machettes et responsables d’une vague de crimes ultra violents dans la capitale ivoirienne.

Pour les guérir de leur mal, les autorités ivoiriennes prévoient désormais de leur administrer une cure de Teixobactine, un antibiotique actif contre des bactéries devenues résistantes aux antibiotiques disponibles homologués.

« Tout délinquant qui se fera prendre et qui sera associé aux fameux microbes passera par une cure d’antibiotiques », a annoncé la Préfecture de police d’Abidjan.

La solution semble efficace selon les premiers tests effectués sur une dizaine de bandits arrêtés.

« La semaine dernière, deux microbes qui semaient la terreur à Yopougon et Abobo et qui ont été appréhendés ont confessé leurs crimes et se sont embrassé le chemin de l’église à l’issue de leur traitement. Ils suivent en ce moment même une formation pour devenir pasteurs », annonce la Préfecture dans un communiqué.

Ramata Souley Tall

Directrice de publication du magazine State Afrique. Diplômée de la très prestigieuse École des Hautes Études de Journalisme (EHEJ) d’Asmara en Erythrée, je considère que l'information est l'oxygène de la démocratie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pirogues gratuites pour encourager le retour des diasporas africaines

RDC, manger du foufou permet d’éviter les cancers