in , ,

Grâce Mugabe bientôt deuxième dame du Cameroun ?

Dure transition entre le statut de première dame et celui de femme de président déchu. Grâce Mugabe aurait demandé le divorce. Selon nos sources, elle aurait des vues sur d’autres, Paul Biya en tête. 

L’ex. première dame du Zimbabwe s’agace de devoir se contenter d’un mari sans pouvoir et qui de surcroit a la fâcheuse tendance à dormir tout le temps. Dans une confidence à une copine d’enfance qui n’a pas pu garder le secret, Grâce Mugabe révèle sa flamme pour le président camerounais. “Il est beau, il a été élu président le plus sexy au monde et il a le pouvoir”, s’émerveille-t-elle.

Attirée au départ par le charme oriental et la virilité d’Abdelaziz Bouteflika, elle a dû abandonner cette option, n’ayant pas envie de se convertir à l’islam et devoir porter le voile.

“Pour Popol, je suis prête à aller m’installer au Cameroun, même si je préfère la Suisse [le président camerounais y réside officiellement, NDLR]”, confie Grâce Mugabe.

Cette situation inquiète les militaires camerounais qui craignent que la dame de fer d’Harare ne tente de prendre le pouvoir si jamais Paul Biya venait à disparaître malgré son traitement anti-vieillesse. Ils affichent leur soutien à Chantal Biya qui n’a pas l’intention de se laisser voler son homme.

“Ma rivale est juste jalouse. Elle a peur que notre mari ne succombe au charme authentique d’une africaine couleur ébène”, croit savoir Grâce Mugabe.

Une affirmation que Chantal Biya balaie d’un revers de main. Elle affirme que son mari préfère les femmes claires à la tignasse inextricable. “Pourquoi pensez-vous que j’ai pris cette apparence de poupée Barbie ?” interroge l’actuelle première dame camerounaise.

Ramata Souley Tall

Directrice de publication du magazine State Afrique. Diplômée de la très prestigieuse École des Hautes Études de Journalisme (EHEJ) d’Asmara en Erythrée, je considère que l'information est l'oxygène de la démocratie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Sommet UA-UE 2017: Cours de natation obligatoires pour combattre l’émigration en Afrique

Sommet UA-UE 2017: Cours de natation obligatoires pour combattre l’émigration en Afrique

Migrants bloqués en Libye: « Plutôt mourir que d’aller vers le sud »

Migrants bloqués en Libye: « Plutôt mourir que d’aller vers le sud »