in

Il interrompt ses vacances en Afrique après avoir découvert que Kirikou n’existait pas

Cela faisait belle lurette que Jean de la Moulinette voulait visiter l’Afrique. Arrivé enfin sur le continent, cet habitant d’un petit village de Normandie découvre avec consternation que Kirikou n’existe pas.

“Découvrir que l’Afrique n’était pas un village mais un continent, c’était une vraie gifle mais moins décevant que de découvrir que je n’allais pas pouvoir rencontrer le petit Kirikou. Je m’attendais à voir des lions et des crocodiles, mais tout ce que j’ai vu, ce sont des embouteillages et des montagnes d’ordures un peu partout”, confie le touriste.

C’est un peu plus tard qu’il découvrira que Kirikou, Karaba et ses fétiches tueurs et tous les autres personnages du célèbre film d’animation n’existaient pas en réalité. Et pourtant, Il avait prévu un tas de cadeaux pour Kirikou, son grand-père et les autres habitants du village : vêtements, médicaments et jouets.

Au début, lorsqu’on lui apprend que Kirikou n’était qu’un personnage de dessin animé, il croit qu’il s’agit d’une blague. “C’est tout un mythe qui s’écroule. Et ça m’a coûté cher”, se plain le quadragénaire aux revenus modestes, qui a dû économiser pendant dix ans pour s’offrir ces vacances africaines.

Une déception qui le pousse à reprendre un vol dans l’autre sens pour regagner sa Normandie natale plus tôt que prévu, non sans amertume. “J’aurais pu me contenter d’assister comme tous les ans aux 24h du Mans, mais je voulais rencontrer mon héros préféré. Ça me prendra sans doute un bon moment pour me remettre de ce traumatisme”, conclut-il.

Ramata Souley Tall

Directrice de publication du magazine State Afrique. Diplômée de la très prestigieuse École des Hautes Études de Journalisme (EHEJ) d’Asmara en Erythrée, je considère que l'information est l'oxygène de la démocratie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vente de la RDC au Qatar: la Belgique réclame sa part

Il incendie sa maison en essayant de brûler un billet de 500 francs CFA