in ,

La Guinée premier pays africain à se doter de l’arme nucléaire

La Guinée premier pays africain à se doter de l'arme nucléaire
La Guinée premier pays africain à se doter de l'arme nucléaire

C’est une nouvelle historique qu’a annoncé l’armée guinéenne au cours d’une conférence de presse à la maison de la presse de Conakry. La Guinée acte son entrée dans le cercle très fermé des puissances nucléaires et devient le premier pays du continent à disposer de l’arme nucléaire.

Pour le Colonel Mamadou Diallo, il s’agit d’une nouvelle qui doit faire la fierté de tout le continent. “Aujourd’hui est un grand jour. La Guinée est une grande nation et le prouve encore une fois au reste du monde. Les guinéens et plus largement les africains devraient être fiers”, s’est-il réjoui.

Il aura fallu seulement trois mois aux scientifiques guinéens pour mettre au point la première génération du Condé Alpha XX1, ogive nucléaire plus performante que celles développées par les Etats-Unis. Le total de l’investissement s’élève à environ douze billions de francs guinéens, soit un peu plus d’un milliard d’Euros.

“Les scientifiques guinéens ont accompli en trois mois là où l’Iran et Corée du Nord éprouvent des difficultés depuis des années”, s’est vanté le Colonel Diallo.

Étant donné que la Guinée et les États-Unis, cherchent à élaborer des armes nucléaires de haute précision, le risque d’un conflit ouvert augmente considérablement, avertissent les experts.

L’annonce est accueillie diversement au sein de la société guinéenne. Si certains y voient une fierté, ils sont nombreux à souligner le fait que le pays devrait plutôt investir ces billions dans l’achat de riz pour les populations vulnérables.

Une critique de balaie le Colonel Diallo : “Il n’y a pas que le riz dans la vie. Il y a également la sécurité. Les journalistes qui critiquent cette action ne sont rien d’autre que des traitres qui devraient croupir en prison”, conclut-il.

Ramata Souley Tall

Directrice de publication du magazine State Afrique. Diplômée de la très prestigieuse École des Hautes Études de Journalisme (EHEJ) d’Asmara en Erythrée, je considère que l'information est l'oxygène de la démocratie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RDC: Interviews spontanées et en français, promesse de campagne de Joseph Kabila

RDC: Interviews spontanées et en français, promesse de campagne de Joseph Kabila

Les occidentaux à l’origine de tous les malheurs de l’Afrique, selon une étude