in

Le cadre macroéconomique stimule la croissance à deux chiffres de la conjoncture

Bonne nouvelle pour l’Afrique, des économistes avisés viennent de découvrir que la conjoncture était globalement boostée suite à la stimulation du cadre macroéconomique d’une croissance économique à deux chiffres maitrisée.

Les économistes du continent se félicitent de cette nouvelle. Ils rappellent que ce retournement spectaculaire affolait les marchés à la bourse du cacao en Côte d’Ivoire, dans la perspective d’un regain de haute conjoncture sur les marchés.

Pour les vendeurs de poisson du marché Sandaga à Dakar, il s’agit d’une bonne nouvelle, même s’ils ne comprennent pas trop où les économistes veulent en venir. “Cela signifie que nous pouvons augmenter le prix du poisson ?” interroge Cheikh Dioh, pêcheur et réparateur de pirogues à ses heures perdues.

Pour Batilly Diaby, vendeur d’attiéké au marché d’Adjamé à Abidjan, cela fait longtemps qu’on parle de croissance économique en Afrique, mais il ne voit pas de croissance dans ses poches qui restent à moitié vides. “Mon frère, la seule croissance que je veux, c’est dans ma poche”, a-t-il confié à l’envoyé spécial de State Afrique.

Cette stimulation des marchés permettra à l’Afrique de recevoir un dividende démographique. Cela pousse notamment les économistes à rester optimistes, même si personne ne comprend vraiment ce qu’ils veulent dire.

Ramata Souley Tall

Directrice de publication du magazine State Afrique. Diplômée de la très prestigieuse École des Hautes Études de Journalisme (EHEJ) d’Asmara en Erythrée, je considère que l'information est l'oxygène de la démocratie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Roch Kaboré à propos de son job d'électricien: « Il n’y a pas de sot métier »

Roch Kaboré à propos de son job d’électricien: « Il n’y a pas de sot métier »

Le Mali se prépare à accueillir les jeux olympiques d’hiver 2018

Le Mali se prépare à accueillir les jeux olympiques d’hiver 2018