in ,

Le prix Nobel va désormais récompenser les activistes web les plus actifs

Le prix Nobel va désormais récompenser les activistes web les plus actifs
Le prix Nobel va désormais récompenser les activistes web les plus actifs

En 2018, le Nobel introduit une nouvelle catégorie: le prix Nobel du clic. Objectif: récompenser les personnes qui ont apporté le plus grand bénéfice à l’humanité, par leurs clics, tweets et like sur les réseaux sociaux. 

La nouvelle est accueillie avec beaucoup de joie par les activistes du web. Ils y voient une reconnaissance de leur travail indispensable pour l’humanité.

Parmi les critères de sélection des lauréats, il y aura entre autres le nombre de followers ou encore d’amis sur Facebook et Instagram.

“À l’ère du web 2.0, tweeter ou liker une publication sur les réseaux sociaux peut se révéler beaucoup plus efficace que de descendre dans les rues pour manifester”, souligne Paul Ndiaye, activiste web sénégalais qui a contribué au départ d’Abdoulaye Wade à coups de clics.

Pour le comité Nobel, il s’agit d’une occasion de rafraichir le prix et de le rapprocher des réalités de notre siècle.

Certaines voix s’élèvent pour dénoncer ce choix. Pour les activistes de terrain, passer son temps devant un écran plutôt que sur le terrain relève de la paresse.

“Nous sommes de plus en plus face à des gens qui restent dans leur chambre à cliquer toute la journée et qui se prennent pour des révolutionnaires”, fustige Papy Nzau, président de la Ligue pour la démocratie en Afrique (LDA).

“Attribuer un prix à ces autistes est une injure pour les vrais activistes”, estime-t-il.

Ramata Souley Tall

Directrice de publication du magazine State Afrique. Diplômée de la très prestigieuse École des Hautes Études de Journalisme (EHEJ) d’Asmara en Erythrée, je considère que l'information est l'oxygène de la démocratie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Togo: le parlement vote une loi interdisant l'usage du mot dictature

Togo: le parlement vote une loi interdisant l’usage du mot dictature

Pour Donald Trump, l'Afrique est vraiment un pays de merde [Interview exclusive]

Pour Donald Trump, l’Afrique est vraiment un pays de merde [Interview exclusive]