in ,

Sénégal: les marabouts dénoncent la concurrence des chinois dans leur profession

Sénégal: les marabouts dénoncent la concurrence des chinois dans leur profession
Sénégal: les marabouts dénoncent la concurrence des chinois dans leur profession

Pour les marabouts réunis au sein de l’Intersyndicale des marabouts sénégalais (IMS), il est inacceptable que des chinois exercent cette profession sans autorisation officielle et sans homologation de leurs compétences. Ils dénoncent une concurrence déloyale et appellent à plus de régulation dans le secteur.

À Dakar et dans le reste du pays, il est de plus en plus fréquent de tomber sur des panneaux publicitaires qui vantent les mérites de marabouts chinois.

Pour les practiciens locaux, il s’agit d’une dévalorisation de leur métier. “Ces chinois qui sont venus ici pour exécuter des projets d’infrastructures commencent à investir des secteurs stratégiques”, se plaint maître Cissé M’Béré. “Ils cassent les prix et ne respectent ni l’éthique, ni la déontologie de la profession”, ajoute-t-il.

Des accusations que rejette en bloc maître Lee Chang, marabout chinois installé depuis deux ans à Dakar.

“Les anciens marabouts ont peur de nous parce que nous avons des méthodes de travail plus modernes. Il n’y a pas besoin d’être sénégalais ou africain pour guérir les chagrins d’amour, l’éjaculation précoce ou l’impuissance sexuelle”, soutient-il.

Ramata Souley Tall

Directrice de publication du magazine State Afrique. Diplômée de la très prestigieuse École des Hautes Études de Journalisme (EHEJ) d’Asmara en Erythrée, je considère que l'information est l'oxygène de la démocratie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Guinée: le vrai inventeur de Facebook sort du silence

Guinée: le vrai inventeur de Facebook sort du silence

Racisme : des associations dénoncent la pratique du White Face

Racisme : des associations dénoncent la pratique du White Face