in ,

Vente de la RDC au Qatar: la Belgique réclame sa part

Le projet de vente de la RDC au Qatar fait réagir l’ancienne puissance coloniale. Selon le Premier ministre belge, le royaume devrait de plein droit obtenir un pourcentage de la transaction.

Le projet de loi est toujours en cours de discussion au parlement congolais. Quelques points de divergence persistent cependant entre la majorité et l’opposition, notamment sur la cruciale question du mode de partage des revenus tirés de la transaction.

La Belgique a fait savoir qu’elle exigerait de toucher pas moins de 30% de la transaction. “C’est nous qui avons négocié les frontières actuelles de la RDC lors de la conférence de Berlin en 1884. Si la vente se concrétise, nous avons droit à une part”, précise Charles Michel, Premier ministre belge. “Et puis, il faut bien que la RDC paie une pension alimentaire pour tous ses ressortissants établis en Belgique et qui dépendent du système social”, ajoute-t-il.

Lire aussi: RDC: Une loi en cours d’examen pour vendre le pays au Quatar

Une vision des choses que ne partage pas le gouvernement congolais qui estime que les belges ont été chassés depuis 1960 et qu’ils devraient se contenter de ce qu’ils ont pillé dans le pays pendant la colonisation.

Le gouvernement belge promet de dépêcher une délégation de haut niveau pour entamer des pourparlers avec le gouvernement à Kinshasa. “Si ces négociations n’aboutissent pas, nous envisageons des sanctions contre certains cadres du pouvoir”, prévient Charles Michel. Une menace que fustige Lambert Mende, ministre congolais de la Communication et porte-parole du gouvernement congolais. “Si les belges veulent de l’argent, ils n’ont qu’à vendre leur petit bout de royaume à qui ils veulent et arrêter de nous embêter”, martèle-t-il.

Mado Kabongo

Correspondante de State Afrique en Afrique Centrale. Diplômée de l'Institut Facultaire des Sciences de l'Information et de la Communication (IFASIC) de Kinshasa, informer est une passion depuis mon enfance. Je cultive une vraie passion pour la politique africaine.

One Comment

Leave a Reply

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’Afrique est le plus bel endroit de l’univers selon une étude

Il interrompt ses vacances en Afrique après avoir découvert que Kirikou n’existait pas